Forums - lesoir.be : Etats-Unis : une réélection pour Barack Obama ? - Forums - lesoir.be

Aller au contenu

Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Etats-Unis : une réélection pour Barack Obama ?

#1 L'utilisateur est hors-ligne   Alpha-Omega 

  • Membre avancé
  • PipPipPip
  • Groupe : Membres Agréés
  • Messages : 41
  • Inscrit(e) : 17-juin 14

Posté 17 juin 2014 - 06:03

Serait-ce vraiment nécessaire une troisième fournée d'Obama (si c'était possible)? En quoi cela changerait-il les choses? Aussi loin que je me souvienne, Obama n'a tenu absolument aucune des promesses qu'il avait faites. En commençant par Guantánamo, très vite oublié, et en terminant avac son fameux programme de sécurité sociale, qui en fin de compte sera né plus avorton que ce qui existait déjà... Je me souviens d'Obama, bien avant qu'il soit président, il faisait déjà plein de promesses. Je me souviens en particulier de ces promesses à propos du génocide du Darfour, car c'est un thème qui me passionne, et là déjà il faisait des promesses... Jamais tenues. En fait Obama est arrivé à la présidence de son pays par le "star system" et est resté une "star", sans pour autant avoir fait avancer les choses. Les plus grands scandales , il ne les a pas effacés, les guerres, il les perpétue, la création d'un "nouvel ordre" selon lequel les USA seraient maîtres et les autres des assujetis bienheureux, reste toujours à l'ordre du jour, la nouvelle fracture guerrière entamée et préconisée par Bush, il la perpétue, sa soumission absolue aux "durs" de la NSA ou des autres services d'intelligence, aux autres "durs" du complexe militaro-industriel, aux autres "durs" de la banque et de la finance, aux autres "durs" des lobbies qu'on n'ose même plus nommer.... Obama y reste. Un prix Nobel de la Paix car il est à moitié Noir et s'appelle Hussein de son second prénom. C'est tout ce qu'il aura obtenu. Cette nation où les gens les plus pourris de consumérisme de la terre, d'une incroyable candeur et d'une foi sacro-sainte en une démocratie qu'ils ne comprennent pas et n'existe déjà plus, cette nation qui crée des guerres au nom de Dieu, qui crée des tremblements destructeurs et globaux de par ses banques privées systémiques, qui n'a plus un seul président valable depuis JFK, cette nation est la nation d'Obama. Tous les européens que nous sommes, nous avons été enchantés de voir ce monsieur arriver à la tête des USA après l'horrible Bush, mais tous comptes faits, n'eut-il pas mieux valu un McCain, au risque d'avoir traîné avec lui cette sotte de Palin? Et maintenant que fait Obama? Il vient régulièrement par chez nous pour nous rappeler que son pays nous a sauvé de l'infâmie? Ce qui n'est que très partiellement juste. Pour tisser des liens commerciaux afin de nous imposer un terrifiant Traité Transatlantique qui mettra fin définitivement à nos acquis et à notre mode de vie? Pour nous imposer des vues de 'marchand de marchés dérégulés' car nous ne valons rien de plus que 550 millions de consommateur et de la place pour ses ogives nucléaires? Et oui, le marché qui l'intéresse se trouve côté Pacifique, là où les asiatiques sont installés... A quoi sert Obama? A quoi a-t-il servi? A quoi servirait-il? Sa démarche sympathique avec un très léger soupçon de supériorité, son large sourire et ses 'crises' d'amitié valent quoi? Il y a une seule chose de certaine: depuis que son prédécesseur et lui mènent le bateau guerrier au nom d'une démocratie sans définition et d'un dieu sans religion, seuls valent les "marchés", la finance, les banques... Et qu'est-ce que cela nous rapporte à nous? Une perte sensible des acquis sociaux. Chaque jour on y perd quelque chose: aujourd'hui dans les pensions car il faut vivre avec notre époque, demain dans la santé (ça vient, les mutuelles tremblent), déjà dans les pertes d'emploi... c'est une démonstration claire qu'au-dessus de nos politiques, il y a des experts, puis des lobbies puis le président des USA qui vient donner des conseils aux anglais à propos de la formation de l'Europe... puis les quelques spécialiste de la manigance monétaire. Le ver venimeux de l'histoire. Et l'argent? Notre argent? 30 milliards pour renflouer des banques pourries par un système toxique venant -à nouveau- d'outre-Atlantique... Et seulement en Belgique. Et de nouvelles dettes pour nous: près de 102% de notre PIB alors qu'on n'allait pas trop mal avant la "crise". On nous dit que les arabes sont l'ennemi car ils pollueraient nos systèmes sociaux et occuperaient nos emplois, mais c'est une leurre, là n'est pas l'ennemi, il est de l'autre côté de l'Atlantique et nous nous offrons à lui avec presqu'autant de naïveté que le peuple étasunien. N'est-ce pas Voltaire qui disait: "Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !" Mais c'était du temps des Lumières, maintenant nous entrons dans celui de l'obscurité... Et de l'obscurantisme. Serait-ce utile un troisième Obama? Oui, non... Qu'est-ce que cela changerait dans les fait? Alors tant qu'à faire, mieux vaut miser sur un nouveau cheval... sait-on jamais, s'il était europhile... mais j'en doute...
0

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas commencer un sujet
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)